Le GISTI – une petite association qui mène de grandes batailles en faveur des droits des étrangers – rappelle régulièrement dans ses « cahiers » que « le statut de l’étudiante ou l’étudiant étranger a connu d’importantes mutations ces dernières années. Libéral à l’origine il a subi les assauts répétés de politique de maîtrise de flux migratoires. De ce fait les étrangères et étrangers qui veulent venir étudier en France sont soumis à une sélection sévère et souvent injuste »

Un syndicat étudiant du Doubs alerte sur la situation de plusieurs étudiants extra-communautaires qui se voient menacer d’expulsion en France. Ils signent un communiqué de presse.

« Ne mettons pas fin à leurs études à cause du COVID 19 »
Géraud Bouvrot, Secrétaire général CGT Salarié.e.s Etudiant.e.s

[chameleon_audio id= »533552″ center_plugin= »false » loop= »false » seekbar_color= »#ffffff » volume_on_color= »#ffffff » timer_color= »#020202″ song_author_title_color= »#ffffff » playlist_record_bottom_border_on_color= »#ffffff » playlist_record_text_on_color= »#ffffff »][chameleon_audio_playlist_item title= »Interview » xsources_mp3= »https://m25.fr/wp-content/uploads/2019/12/Etudiants-Etrangers-pad.mp3″ xauthor= »Geraud Bouvrot »][/chameleon_audio_playlist_item][/chameleon_audio]